Archives du mot-clé dessin

#Inktober 2017 – semaine 1

Bilan de la semaine 1 de mon défi #Inktober 2017  – SEPT dessins à  l’encre en SEPT jours. On peut dire que j’ai maintenu le ‘cap’. Mon thème de la semaine était les bateaux. Mais pourquoi donc les bateaux ? Lire la suite

Publicités
Dessin d'oiseau

Sketchbook Skool – session terminée ! Déjà !

Déjà ? C’est fini ? Eh oui ! 6 semaines de la session ‘Beginning’ du Sketchbook Skool ont passé aussi vite que l’aquarelle sèche… ce qui veut tout dire! Un 99 $US très bien investi !

J’ai eu des hauts et des bas… des plaisirs…des satisfactions…  des frustrations… des ‘maudit je ne réussirai jamais’…. Des ‘V’limeux qu’il fait frette su’l bord du Canal Lachine par moins 15o C’… Je me suis souvent dit : ‘Ben voyons donc ! as-tu vu comment il ou elle dessine’. Les profs sont excellents. Mon coup de cœur est définitivement allé à Tommy Kane. Wow de wow! Faut voir ses sketchs. http://tommykaneillustration.com/ Lire la suite

Dessine-moi un dessin.

Moins 15o C… il vente… y’a deux zoufs s’ul bord du canal Lachine qui essayent de se cacher tant bien que mal derrière un poteau de la grosseur d’un Q-Tip. Mais que font-ils ? Ben voyons donc… ils sortent un calepin, un crayon à l’encre et ils dessinent… sont fous ces z’artistes ! Lire la suite

Pas de créativité ? V’lan le coup de baguette….

Il était une fois une gente dame début soixantaine (ça aurait été plus ludique de commencer l’histoire avec une princesse… mais une princesse de plus de 60 ans, bof… ) alors,

Il était une fois une gente dame début soixantaine dont les talents en dessin étaient nuls. Elle ne savait dessiner que des bonhommes alumettes. Ils avaient toujours la tête tellement grosse qu’ils ne tenaient jamais debout. Et que dire de ses paysages !… toujours la même petite maison avec une porte tout’ croche, 2 fenêtres plus grosses que la porte, une cheminée dans un tel état qu’elle aurait fait dresser les cheveux de tout inspecteur-pompier, un arbre qui n’avait jamais de branches parce que c’était trop difficile à dessiner et le soleil immuablement dans le coin gauche… à croire qu’il ne se couchait jamais. Lire la suite