Archives pour la catégorie Les débuts – avant les ateliers

Arts visuels – articles reliés à mes débuts

Mon niveau artistique : 9-10 ans d’âge… Au diable l’orgueil !

Selon Betty Edwards dans Dessiner grâce au cerveau droit (édition 2004, chez Mardaga, page 94).

‘La majorité des adultes de la civilisation occidentale n’évolue pas dans le domaine artistique beaucoup au-delà du niveau atteint vers l’âge de neuf ou dix ans’…

J’en suis la preuve sur deux pattes. Lire la suite

Publicités

Pas de créativité ? V’lan le coup de baguette….

Il était une fois une gente dame début soixantaine (ça aurait été plus ludique de commencer l’histoire avec une princesse… mais une princesse de plus de 60 ans, bof… ) alors,

Il était une fois une gente dame début soixantaine dont les talents en dessin étaient nuls. Elle ne savait dessiner que des bonhommes alumettes. Ils avaient toujours la tête tellement grosse qu’ils ne tenaient jamais debout. Et que dire de ses paysages !… toujours la même petite maison avec une porte tout’ croche, 2 fenêtres plus grosses que la porte, une cheminée dans un tel état qu’elle aurait fait dresser les cheveux de tout inspecteur-pompier, un arbre qui n’avait jamais de branches parce que c’était trop difficile à dessiner et le soleil immuablement dans le coin gauche… à croire qu’il ne se couchait jamais. Lire la suite

C’est quoi ‘tripper’ ?

Selon L’Internaute…le verbe ‘tripper’ est surtout utilisé au Canada. D’une façon plus ou moins subtile, je viens de vous dévoiler que je suis du Québec (ben oui, le Québec fait encore partie du Canada). On parle de trip pour désigner un sentiment de grande satisfaction qui fait sortir des plaisirs habituels et donne l’occasion de changer d’atmosphère. En tout cas, le trip nous étampe un sourire dans la face.

J’ai souvent dit que j’étais une ‘trippeuse’ dans l’âme : les longs voyages sac au dos, l’aventure, la découverte, les petits trips en montgolfières, en moto, piloter une Ferrari sur une piste de course, piloter un Cesna, participer au Rallye Aïcha des Gazelles (à deux reprises plus qu’une)… aller travailler à Kandahar en pleine guerre, faire du camping en Mongolie ou au Kenya….Les voyages ont toujours été ma grande passion.

Jamais je n’aurais pensé ‘tripper’ avec un pinceau.  Pour employer l’expression sur-utilisée : peindre me ‘sort de ma zone de confort’… et tant qu’à y être pourquoi pas m’aventurer dans la blogosphère ? Pour un trip : ça va en être tout un… j’en ai déjà des boutons….