De la honte à la fierté

Il se qualifie d’acteur social. On le surnomme parfois l’artiste de feu… C’est un homme généreux, sensible, très persévérant et dont le goût de transmettre est insatiable. Celui qui aime frôler la folie dans son sens large soulignera ses 30 ans de vie artistique le 4 juin. Et ce sera toute une fête!!! Marcalain Marticotte nous présentera sa collection Bleu Citron.

Bleu Citron

 

Marcalain en actionQui dit ‘énergie’ décrit Marcalain. Quand il n’exerce pas comme psycho-thérapeute, il est en pleine création dans son salon-atelier, ou il participe à une compétition ‘Art Battle’, ou il est peut être ailleurs en train de mettre le feu sur une autre de ses créations, ou il est en mode lecture intensive, ou il s’occupe d’une des trois artistes, qu’il représente en tant qu’agent, ou il donne des cours en techniques d’art abstrait ou il prépare, à titre de traiteur, des bouchées ou un gâteau pour des événements ‘flyés‘ (oui, oui, il cuisine en plus) ou il est debout en plein milieu de la nuit, à fumer cigarette sur cigarette, tout en faisant des croquis, ou il anime chez lui une rencontre avec la dizaine de personne qu’il parraine en tant qu’Alcoolique Anonyme…Fiou!!!! C’est ce qu’on appelle une vie bien remplie! Mais cela n’a pas toujours été le cas. Marcalain revient de loin.

Mon ex-patronne Louise disait souvent Derrière chaque personne, il y a une histoire’… Une histoire souvent insoupçonnée. Il y a un peu plus de 28 ans, Marcalain sombrait dans l’itinérance, causée par des années d’alcoolisme et de consommation de drogues dures. Pendant 6 mois, il a eu son banc de parc ‘personnel et attitré’, coin De Bordeaux et Mont-Royal, à Montréal, jusqu’au jour où un bon samaritain inconnu lui a tendu la main, lui a offert le gîte, mis un vélo à sa disposition et lui a démontré beaucoup de chaleur humaine.

Le regard que cette personne a porté sur Marcalain était empreint de pitié… et c’est cette pitié qui a allumé une étincelle de honte au fond des tripes de Marcalain. Honte qui l’a secoué et l’a réveillé. Il s’est joint au mouvement des AA et aux Narcotiques Anonymes… ‘and the rest is history’, comme on dit.

Ressentant profondément la nécessité de s’exprimer par l’art, (même sur son banc de parc, Marcalain avait un p’tit bout de fusain ou de crayon et griffonnait dans ses paquets de DuMaurier), il a suivi des cours avec des étudiants en Beaux-Arts. Du fusain, il est passé à la peinture à l’huile, pour ensuite découvrir vers 1997 sa passion actuelle :l’acrylique. Professionnel en arts visuels, membre du RAAV, il partage ses connaissances avec ses nombreux étudiants en techniques en art abstrait (lire mes billets ici et ici et ici). Il jouit également du support inconditionnel de quelques collectionneurs.

Pour souligner ses 30 ans de vie artistique, Marcalain s’est lancé un sérieux défi. Exécuter 30 tableaux sous le thème Bleu Citron. Il décline donc les bleus, les jaunes et les verts, en se permettant également le blanc et le noir. Cela fait tout près d’un an qu’il travaille à ce concept. Le déclic s’est produit après le décès de sa mère en juillet dernier, emportée par un cancer foudroyant.

Marcalain Marticotte

 

Avec son sens aigu de la fête, sa joie de vivre et son amour du partage Marcalain se promet une soirée mémorable. C’est donc le 4 juin (jour de son 28e anniversaire de rétablissement) que, le cœur conflé de fierté, Marcalain nous racontera son exposition Bleu Citron à La Galerie 1200 rue Amherst.

Carton invitation

 

Et ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler les surprises que notre hôte cache dans ses pots pour ce happening où tous nos sens seront sollicités. Je vous garanti que l’émotion sera au rendez-vous!

Vous voulez être de la fête Bleu Citron du 4 juin? Mettez votre gêne de côté et écrivez-lui. Marcalain se fera un plaisir de vous envoyer un carton d’invitation: vamm09@hotmail.com

Marcalain n’a pas de site Internet – mais il vous attend pour ‘aimer’ sa page Facebook. https://www.facebook.com/marcalain.marticotte.1?fref=ts

Au plaisir de vous serrer la main le 4 juin prochain, c’est bien certain que j’y serai. Sinon, visitez l’exposition qui se déroule du 4 au 22 juin 2016.

Diane

Cours abstraits

Publicités

4 réflexions au sujet de « De la honte à la fierté »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s