Profession : artiste-peintre, Antoine Bittar

 

 

Il y a quelque 30 ans, Antoine Bittar se présentait, sans rendez-vous, dans la plus importante galerie d’art de Montréal avec quelques tableaux sous le bras. La réponse du galeriste ?…. Ne lâche pas ta job !!!

Huile. 12 x 16 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile. 12 x 16 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.

Ti-cul, Antoine aimait beaucoup dessiner. Comme la plupart des gens, c’est resté un passe-temps, sans plus. Le cours d’eau qu’est la vie, l’a amené dans une ‘job de bureau’… job qu’il n’aimait pas. Dans la vingtaine, le cours d’eau se change en ‘rapides’. C’est à 24 ans que le coup de foudre est survenu… non, non pas le coup de foudre en regardant une femme dans les yeux. Le coup de foudre qui nous prend par surprise en feuilletant des livres d’art de grands maîtres. Et voici donc le jeune Antoine à courir les galeries d’art, à observer, à dessiner. Il ne suivra aucun cours, n’ira dans aucune école d’art mais étudiera seul et peindra de façon très intensive pendant 4 mois.

Fier de son travail, l’optimiste Antoine se présente dans la plus grande galerie d’art de Montréal du temps. Yes sir ! Rien de trop beau pour lui. Comme on dit, il a front tout l’tour de la tête. Sa témérité lui vaut quelques minutes du précieux temps du propriétaire. Et le verdict tombe : Lâche pas ta job!’….Douche froide !

Au lieu de l’abattre, cette petite phrase a stimulé Antoine. C’est qu’il est très persévérant, l’Antoine. Il retourne à ses pinceaux et travaille d’arrache pied pendant un autre 4 mois. Et c’est reparti! Il veut voir ses œuvres dans une galerie. Non, non, il n’est pas retourné au même endroit, c’est un futé. En juillet 1981, le rêve devient réalité. Une galerie accepte de prendre ses toiles. Ensuite, en viendra une autre. Antoine Bittar, n’ayant pas froid aux yeux, fait le grand plongeon, lâche sa job et devient peintre à temps plein. Il l’est toujours !

Huile 6 x 8 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile 6 x 8 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.

Maintenant, il peint environ 60 toiles par année et est représenté dans 5 galeries à travers le Canada. Curieusement pour moi, aucune à Montréal.

Antoine me dit que le marché de l’art a beaucoup changé dans les 30 dernières années et principalement depuis 2008. Alors que dans les années ‘80 chaque galerie représentaient 15 à 20 peintres, maintenant c’est plutôt entre 50 et 100 peintres vivants. Avec son sens le l’humour, il m’informe que s’il veut que la valeur de ses toiles augmente : il doit mourir ! Eille là, fais pas ça, j’ai encore besoin de tes conseils moi ! (égoïste que je suis)

Et combien ça vaut une œuvre signée A. Bittar? Ah ! Il faut communiquer avec les galeries dont vous trouverez les coordonnées sur le site www.bittar.ca (le site est présentement uniquement en anglais)

‘Aweye Antoine, donne-moi une idée’, lui dis-je avec mon plus beau sourire. Un tableau 12 x 16 pouces qui se vendait 250$ au début est maintenant dans les environs de 2 000 $ (celles qui se vendaient alors 100$ sont à environ 1000$). Chut !!! N’allez surtout pas dire ça aux galeristes… ils vendent bien le prix qu’’ils veulent.

Alors que les premiers tableaux d’Antoine étaient du style impressionnisme, on peut qualifier son style actuel d’atmosphérique, style ‘mood’, en anglais. Oui, il travaille à l’huile. On retrouve toujours une belle ambiance dans ses œuvres. Je les trouve très douces, relaxantes et invitantes. Elles me donnent le goût d’y entrer et de m’asseoir là…  dans le café ou sur le bord de la plage….

Huile 18 x 24 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile 18 x 24 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile. 18 x 24 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile. 18 x 24 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.

Selon Antoine : Un tableau permet de ressentir des choses que les mots n’expriment pas’.

Peindre, c’est sa job. Il a une bonne discipline et peint chaque jour, principalement le matin, les après-midi étant consacrés aux recherches, à la photographie son autre passion, d’où il puise son inspiration. Il pense à son prochain sujet, le cadrage, la composition et surtout la lumière.

Il peint alla prima’. Sa recherche de couleurs est pointue, il ne se laisse pas de place à l’erreur. Il fait toujours une étude 6 x 8 pouces avant le grand tableau (Eh ! que je devrais donc suivre cet exemple, ben non, je suis bien trop pressée). Il observe… longuement… il passe parfois plus de temps à observer sa toile pour savoir ce qu’il fera que le temps actuel passé à peindre. (un autre truc auquel je devrais penser…)

Ce qui l’a le plus aidé dans son perfectionnement et ce qui allume des étoiles dans ses yeux : les voyages de peinture… Le pur bonheur de vadrouiller à travers le monde avec un ami peintre et quelques tubes. Deux petits tableaux par jour. Un le matin, un l’après-midi, le reste du temps est consacré à l’observation et probablement à la dégustation de bière ou de vino – mais bon, ça c’est mon extrapolation personnelle.

Ces aventures colorées l’ont amené à s’asseoir devant les paysages invitants et scènes de vie au Canada, États-Unis, Italie, France, Portugal, au pays des tulipes, celui de Fidel, Tunisie, Maroc, Mexique, au pays de Bob Marley, celui des grands banquiers et des montres, Croatie, République Tchèque, Costa Rica Pura Vida !, Espagne Olé !, l’île de Malte, Thaïlande et le Népal.

 Huile. 6 x 8 pouces.Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile. 6 x 8 pouces.Merci à Antoine Bittar pour la photo.

Peindre en extérieur est très instructif, principalement quand on veut améliorer notre vitesse et aller vers ‘alla prima’. Mais c’est aussi le plaisir des rencontres et des souvenirs rapportés dans nos valises, non seulement en photo mais en tableaux.

Il y a quelques mois, Antoine a entrepris une nouvelle aventure : celle de professeur. Il partage sa passion avec ceux et celles qui veulent mieux connaître le style impressionnisme. http://griffintownartschool.ca/?page_id=5363

Par expérience, je peux vous confirmer qu’il est d’un calme olympien, sa patience est sans borne et son sens de l’humour arrive toujours à point pour détendre nos faces figées par la concentration intense.

Antoine m’a dit qu’il avait l’impression d’avoir pris sa retraite à 24 ans pour s’adonner à son passe-temps favori… Il n’a jamais eu l’impression de ‘travailler’…peu de gens disent la même chose.

Par contre dernièrement, il m’a mentionné qu’il aimerait prendre sa retraite… Pour faire quoi? je lui ai demandé : pour peindre c’te histoire !… Va donc comprendre !!!

Huile. 24 x 30 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Huile. 24 x 30 pouces. Merci à Antoine Bittar pour la photo.
Publicités

14 réflexions au sujet de « Profession : artiste-peintre, Antoine Bittar »

  1. J’ai une toile en ma possession. D’antoine Bittar. Parcontre je doute de la signature…….
    J’aurais besoin que l’artiste ou un spécialiste me confirme l’authenticité ou pas de mon tableau. Merci Marie Josée 438 398 7107 Merci . Aussi voir aujourd’hui samedi le 16 juillet mon offre de cette toile.

    J'aime

  2. Bonjour Diane, vraiment intéressant le cheminement d’Antoine Bittar et très beau ce qu’il fait. Ça nous donne le goût de le connaître plus. Merci pour ces belles découvertes et bonne continuation et CRÉATIONS!

    Aimé par 1 personne

  3. Salut ! Belle découverte. Ton texte m’a fait voyager. J’aimerais bien, moi aussi, vadrouiller à travers le monde. Belle expression. Je retourne à mon ménage… Au plaisir !

    J'aime

  4. Bonsoir Diane!

    Quelle Belle rencontre avec ce peintre de talent autodidacte!J’adore ses Toiles!Un vrai de vrai passionné et quel beau parcours!Tu es dans ses traces!Continues ma Diane!
    Avec toutes ses belles rencontres,tu ne peux qu’aimer encore et encore peindre!Bravo pour tes billets(écrits) et Bravo de partager tout cela avec nous!Et Bonne continuation dans la Peinture ta Passion désormais!Bisous!

    Françoise,ta cousine de France!!!

    J'aime

  5. Bonsoir Diane,

    J’ai beaucoup aimé ton article, super intéressant ce M. Bittar a tellement à raconter. Continue ma belle j’aime beaucoup te lire. Aujourd’hui j’ai tenu ma première rencontre d’art abstrait. On s’est bien amusé. Je n’appelle pas ça un cours bien sûr mais ça détend et ça change. D’ici au prochain, je retourne au figuratif.

    Bonne fin de soirée et à la prochaine rencontre ou lecture.

    Joanne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s