Impressionnisme

Impressionniste dans l’âme…

 «Tu es une impressionniste dans l’âme» c’est ce qu’un ami m’a dit dernièrement. Ça flatte dans le sens du poil se faire dire ça! Mais le suis-je réellement ? Pas certaine de ça. J’admets que les grands maîtres de ce mouvement ont toute mon admiration. Tellement, que je suis accro aux cours d’Antoine Bittar, artiste qui gagne sa vie avec ses magnifiques tableaux d’inspiration impressionniste. Il a développé son propre style et il essaye tant bien que mal de me transmettre ses connaissances.

La semaine dernière, je terminais ma 3e session avec Antoine, un de mes profs préférés. C’est bien sûr que depuis le temps qu’il me voit installer mon chevalet dans sa classe, il connaît un peu plus ma façon de travailler. Il sait qu’il devra s’armer de patience et me poser à répétition la question : «Elle est où ta photo?» J’ai beau essayer de la coller sur mon chevalet, pour des raisons qui demeurent mystérieuses, la photo part se balader sous mes tubes de peinture, dans les replis de ma guenille, ou encore carrément sous mes fesses quand elle n’est pas par terre.

Antoine nous demande de préparer notre canevas dans un ton de beige. Je suis arrivée avec un fond bleu et rose pour ma première toile et jaune et bleu pour la deuxième. Ben quoi ? J’aime pas ça le beige ! Je suis assez colorée (avec un léger penchant vers le fauvisme) et je peins à l’acrylique, aussi bien que mon fond donne de l’éclat à mes couleurs. Vous êtes d’accord ?

Les instructions d’Antoine sont aussi de faire un croquis au fusain sur notre canevas avant notre arrivée au cours. Cela facilite grandement notre vie de peintre. Tous sont arrivés avec un dessin assez détaillé, sauf qui ? Votre blogueuse ici présente. Mais j’ai fait d’immenses efforts, il y avait bien un petit sketch rapido juste pour me donner une idée de la composition, qui d’ailleurs est parfois (souvent) à refaire. Logique, je ne me suis pas appliquée pour mon croquis. Par contre, c’est déjà une grande amélioration sur les autres sessions. N’est-ce pas Antoine ?

Pour ma première toile, j’ai pas niaisé avec le ‘puck’… Le grand maître Claude Monet a été mon inspiration. Pas juste mon inspiration, j’ai eu le culot d’interpréter ses Falaises à Étretat. Rien de moins pour la débutante que je suis! Après avoir suivi les conseils d’Antoine, je suis satisfaite du résultat. (faut quand même que je l’écoute de temps à autre, question de rentabiliser mon cours).

Impressionnisme
Étude impressionnisme, d’après tableau de Claude Monet, 16 x 20 acrylique

Quant à ma deuxième toile, je me suis inspirée d’une photo que j’ai prise en Mongolie. Je me pensais bien fine avec ma belle photo mais elle s’est avérée surexposée et mal cadrée. Encore du boulot de plus pour moi! Cou donc, va-t-il falloir que je suive des cours en photographie maintenant ? Comme dit Antoine, je me complique l’existence. Mais je suis à la retraite, j’ai juste ça à faire recadrer et suer pour les ombres et lumières sur mes toiles.

Et quand est-ce que je vais me mettre dans la tête que je dois prendre mon temps et bien choisir mes couleurs ? Au lieu de passer mon temps à recommencer et à ajouter couche par-dessus couche pour arriver à un résultat acceptable… Mais je suis à la retraite, j’ai juste ça à faire des couches. (les petits malins qui seraient tentés de faire des farces plates avec les couches… SVP un peu de retenue !)

Impressionnisme
Reflets de Mongolie, Acrylique 16 x 20.

Antoine est optimiste et pense qu’il finira par faire quelque chose avec moi. Il a gentiment accepté que j’entreprenne une 4e session avec lui. Apparemment, il lui reste un fond de patience. Les cours débutent mercredi le 11 novembre. Il reste quelques places. On se voit 4 mercredis consécutifs, de 10h00 à 12h30, à l’École d’art de Griffintown. Cliquez ici pour informations et inscriptions.

Je rêve du jour où, comme Antoine, de quelques coups de pinceaux, je pourrai donner vie à un futur tableau. Vous devriez le voir aller lors de ses démonstrations : nous en restons tous bouche bée à chaque fois.

Pour voir les œuvres d’Antoine, cliquez ici

Pour lire mon billet sur Antoine dans la catégorie ‘Portraits d’Artistes’ du blogue, cliquez ici

Je vous souhaite une semaine remplie de belles et bonnes impressions. Diane

Publicités

5 réflexions au sujet de « Impressionniste dans l’âme… »

  1. Mme Gauthier, je ne sais pas si vous êtes une impressionniste dans l »âme mais sachez bien que votre grande âme m’impressionne bien. Merci beaucoup pour ces beaux billets qui nous permettent de vous suivre dans votre grande aventure.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s