Une galerie conviviale

Vous êtes vous déjà sentis intimidés d’entrer dans une galerie d’art? Moi, oui… souvent! Mais là, je viens de découvrir une galerie conviviale dans Griffintown. Un p’tit bonheur! La galerie Carré des Artistes est jumelée avec le Café Lali. Et me voici partie pour une petite entrevue avec la propriétaire Isabelle Charbonneau.

Isabelle Charbonneau
Isabelle Charbonneau

Le blogue, c’est l’occasion idéale pour moi de rencontrer des gens passionnés. Eh! que j’aime donc ça aller à la découverte de personnes qui poursuivent leurs rêves. Isabelle Charbonneau est une de ces femmes motivées par les défis. Et ouvrir une galerie d’art en 2016 est un défi de taille!

Il faut dire qu’Isabelle a grandi dans un incubateur d’art. Sa mère peignait, ses cinq frères et sœurs ont des aptitudes variées en art et elle-même s’est dirigée vers le dessin de mode. C’est d’ailleurs dans le domaine de la mode que s’est déroulée sa carrière. Elle a fait un petit détour par l’enseignement du dessin. Elle a aussi lancé sa propre entreprise de vêtements. Mais toujours, sa petite voix intérieure lui disait… ‘humm… ce n’est pas tout à fait ça que tu veux’. Je suis certaine que votre petite voix vous a déjà murmuré la même chose.

Vu qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, Isabelle est retournée aux études. Ben non, pas en art : en gestion! Ce qui est surprenant parce qu’elle-même est une artiste peintre. Elle se spécialise en portraits. Bref, avec le temps, Isabelle s’est rendue compte que c’est en gestion qu’elle excellait. Alors, pourquoi ne pas combiner gestion et art? S’entourer d’art serait l’idéal.

L’idée d’ouvrir une galerie a germé. Ce serait un lieu où toutes les démarches artistiques se rencontrent, un lieu où il est possible de rêver, de désirer et d’accomplir. Il n’en fallait pas plus pour qu’Isabelle et sa fille Anne-Marie, se mettent à mijoter un projet commun : une galerie d’art où il n’est pas intimidant d’entrer : tout simplement parce que c’est aussi un café invitant et réconfortant.

Galerie Carré des Artistes - Griffintown
Galerie Carré des Artistes – Griffintown

Pendant un an, elles ont cherché l’emplacement idéal, pour finalement avoir un coup de cœur pour un petit local dans un édifice datant de 1894 qui hébergeait au départ la « Bank of Montreal ». Le 1er juillet dernier, ouvraient « Carré des Artistes Galerie d’art » et « Café Lali » au cœur de Griffintown, coin Notre-Dame et Des Seigneurs. L’événement d’ouverture a été un grand succès et attira tout près de 300 personnes, amis, parenté, touristes et passants.

PÉLÉ déesse des Volcans Hawaïens de Christine Gagné
PÉLÉ déesse des Volcans Hawaïens de
Christine Gagné

La galerie représente actuellement une dizaine d’artistes canadiens, de la Colombie Britannique, de l’Ontario et évidemment de notre belle province. Y’a même un artiste de Melbourne en Australie. Isabelle connaît personnellement quelques-uns de ses protégés, certains lui ayant été référés, d’autres se sont présentés eux-mêmes à la galerie.

Ben tiens ! Pendant que je suis sur le sujet, j’ai demandé à Isabelle ce qu’étaient ses exigences quand un artiste se pointe chez elle dans l’espoir de voir ses œuvres installées sur les murs. Idéalement, l’artiste présente un CV décrivant sa démarche, son cheminement, ses expositions, etc. L’artiste a-t-il un site Internet, une carte d’affaires? Cela lui permet de saisir le sérieux du demandeur. Isabelle évalue le travail, y reconnaît un style quelconque, ensuite elle se permet, avec l’approbation de l’artiste, de commenter et de guider l’artiste dans sa démarche.

Oeuvres de DECOUR - France Courchesne
Oeuvres de DECOUR – France Courchesne

 

Isabelle ne demande aucun montant aux artistes pour l’accrochage de leurs oeuvres.  Une commission leur est versée au moment de la vente.

Le Carré des Artistes est un nouveau joueur dans le monde de l’art. Isabelle a des projets plein la tête. Des événements privés qui permettront aux invités de découvrir les artistes en émergence. Des soirées poésie et un grand projet pour 2017 : une exposition collective sur la thématique des femmes autochtones du Canada. Cela fait partie de la vision de la galerie d’unir les générations et cultures.

On peut louer l’espace galerie pour des événements corporatifs, pour des 5 @ 7, la mezzanine du Café Lali est disponible pour des discussions d’affaires. Vous trouverez les informations sur le site internet : www.carredesartistes.com

Mezzanine - Galerie Carré des Artistes
Mezzanine – Galerie Carré des Artistes

Le Café Lali et par conséquent, la galerie, sont ouverts 7 jours par semaine de 07:30 à 19:00 en semaine, avec une plage horaire un peu plus courte les samedis et dimanches. Anne-Marie vous accueille au café. Café Lali sur Facebook

Isabelle Charbonneau est bien consciente qu’il n’est pas facile d’être un artiste. Elle a trouvé sa voix et sa satisfaction en faisant apprécier l’art des autres. Allez faire un tour à la galerie, Isabelle vous consacrera du temps pour vous parler avec enthousiasme des œuvres de ses artistes. C’est le temps d’encourager les artistes émergents et de participer au rêve d’Isabelle Charbonneau.

Galerie Carré des Artistes, 1850 rue Notre-Dame O. Montréal, QC 514-566-9205

ah Ha! j’entends les petites pensées de quelques-uns de mes lecteurs là … Je n’ai aucune rétribution pour cet article et non, mes toiles ne sont pas exposées à la Galerie Carré des Artistes.

Bonne semaine et bon café! Diane

Café Lali et Galerie Carré des Artistes
Café Lali et Galerie Carré des Artistes
Publicités

2 réflexions au sujet de « Une galerie conviviale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s