Sketching à San Miguel de Allende (3)

Vous vous souvenez du jeu : ‘Dans ma valise’?… Eh bien dans ma valise de sketcheuse j’ai apporté : des calepins, des crayons, des stylos à l’encre indélébile, des effaces, des kits d’aquarelle, des crayons à l’encre Inktense, un petit banc, des pinceaux, un aiguisoir, des bandeaux de poignets en ratine, et un p’tit chapeau. Me voici donc tout’équipée !

Équipement de la parfaite sketcheuse
Équipement de la parfaite sketcheuse

Ah c’est qu’il ne faut pas n’importe quel calepin. Surtout si on a l’intention de mettre un peu d’aquarelle sur nos sketchs. Minimum un papier de 90 lb – 190 g∕m2. sinon, bonjour le gondolage !!! J’ai testé : Canson XL multi-technique (98 lb). C’est le moins cher, je m’en suis servie sur une base régulière mettons pour les sketches que je pensais rater. Mais j’ai maintenant goûté à autre chose et je ne pense pas en acheter un autre.

Fiesta de Cascarones - Carnaval
Fiesta de Cascarones – Carnaval

J’ai beaucoup aimé l’épaisseur et le rendement du Visual Journal de Strathmore (90 lb) pour aquarelle – apprêté à froid.

Pour Noël, mon sketching buddy m’a offert un Stillman & Birn ‘Beta Series’ de forme carrée 17cm x 17cm… une vraie Limousine ! Ça gâte la sketcheuse ça! J’adore la texture du papier. On peut mettre de l’eau en masse, pas de gondolage. Ça risque de se retrouver dans ma prochaine valise.

Café Zenteno.
Café Zenteno.

Et tout juste avant de partir, je me suis payée un fameux ‘Moleskine’. Toutes les vidéos sur le sketching parlent à un moment donné ou l’autre de Moleskine. Le mien est de 13 cm x 21 cm. Je ne me souviens plus du poids – mais il est rouge… j’aime le rouge. Du Moleskine, j’adore la façon dont les stylos glissent sur le papier. Il est très lisse. Il ne se prend pas pour une gondole non plus, malgré l’eau… mais gare à toi si tu veux effacer quand c’est encore un peu mouillé… oups !

Tianguis 'Marché' du mardi à SMA.Vendeur de piments.
Tianguis ‘Marché’ du mardi à SMA.Vendeur de piments.

J’ai une gamme de crayons à mine, je ne me sers que du HB. J’ai une gamme de crayons indélébiles de marque Mycron et Steadtler. J’ai toujours le 0.5 dans les mains. Mais petit à petit, j’utilise le 0.3 et 0.8… J’ai un penchant pour Steadtler… sais pas trop pourquoi.

Quant à mon beau kit portatif d’aquarelle Winsor & Newton, c’est une petite merveille. Tout y est condensé, un petit pinceau, des palettes pour mélanger les couleurs, un réservoir d’eau, avec une petite bouteille et le luxe : un anneau qu’on peut glisser dans un doigt pour tenir le tout dans une seule main. Sans compter la qualité des pigments. J’ai l’air d’une vraie pro !

J’ai aussi une feuille d’échantillons d’aquarelle Daniel Smith. C’est pas lourd mais ce n’est pas assez pour beaucoup de travail. Ça va me coûter cher au retour… j’ai découvert des couleurs magnifiques ! Et moi, qui ne voulais pas m’équiper en aquarelle…. Oh well !

Et pourquoi les bandeaux de poignets en ratine ? Ils sont bien pratiques pour essuyer les pinceaux, ça remplace les essuie-tout.

La majorité de mes sketchs ont été faits bien installée sur une table ou sur un banc – j’en ai fait quelques-uns assise sur mon banc pliant. C’est assez confortable mais au bout de deux heures… c’est un vrai spectacle que de me voir me lever.

Chaque sketch prend environ 2 heures – 2 heures et demi de travail. J’éviterais une étape en dessinant immédiatement à l’encre (oui, oui, je sais, c’est ce que conseillent les profs) mais bon, j’ai un léger manque de confiance en moi et une relation de dépendance avec  mon efface.

Quand commencer un nouveau calepin?… plus il est cher… moins je veux l’entreprendre… mais je suis presque guérie là…Je me balade de l’un à l’autre… y’a pas d’ordre, c’est selon le feeling du moment.

Vous voyez une partie des sketchs réalisés au cours des semaines 4 et 5. Vous pouvez voir toute la production en cliquant ici pour voir le diaporama.

Je vous souhaite une semaine ensoleillée et haute en couleurs.

Et NON, je n’ai aucune commandite ou ristourne des fournisseurs dont j’ai parlé.

Diane

Publicités

7 réflexions au sujet de « Sketching à San Miguel de Allende (3) »

  1. Coucou Diane, effectivement, c’est un équipement de pro 😉 L’aquarelle c’est totalement addictif, très frustrant aussi parfois quand le rendu est très loin de ce qu’on voulait ! En tout les cas ça rend super chouette tes sketching.
    Pour le papier, c’est une affaire de goût, moi j’y vais au feeling : je caresse toutes les feuilles du rayon papier quitte à passer pour une fêlée 😉 j’ai lu un article la dernière fois sur une artiste qui travaille en grattant des couches successives de papier, faudrait que je le retrouve et que je te l’envoie, ça pourrait intéresser…
    Pour les feutres moi je suis une accro du micron et gare à celui qui me le pique pour faire ses devoirs !!!!

    J'aime

    1. Bon matin Christine ! Oui, l’aquarelle est un medium assez difficile. Je n’ai pris aucun cours, donc c’est l’apprentissage ‘sur le tas’, comme on dit. Bonne idée pour le papier, c’est maintenant ce que je vais faire : les caresses… loll.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s