130 artistes : 1 toile

Comment réunir 130 personnes pour participer à une œuvre collective ? Facile, cela c’est fait dans le cadre d’un rallye pédestre organisé sur mesure par Guidatour pour les étudiants du Secondaire V du  Collège Letendre de Laval.

C’est alors que mon ancienne vie du domaine touristique a croisé ma nouvelle vie de retraitée passionnée de peinture l’espace de quelques heures.

Ça prenait bien Guidatour pour me sortir de mon atelier. Mais l’équipe m’a fait une proposition que je n’ai pu refuser.

Les professeurs de Secondaire V du Collège Letendre de Laval ont fait appel à Guidatour pour organiser une demi-journée d’activités pour les étudiants. On peut se fier à cette équipe dynamique pour monter un programme stimulant, créatif et instructif: la découverte du quartier des spectacles de Montréal sous forme de rallye pédestre où les participants rencontraient des artistes de différentes disciplines qui leur lançaient de minis-défis. Les étudiants ont eu l’occasion de rencontrer une comédienne, une musicienne, un comédien maître de la peur (je le soupçonne d’être un fantôme qui vient hanter les rues de Montréal par les beaux soirs d’été), un écrivain, une animatrice avec plusieurs cordes à son arc, un pro de l’impro et une peintre.

Vous avez deviné qui était la peintre ? Quand Guidatour m’a proposé de parler de ma nouvelle passion pour la peinture avec les jeunes, j’ai sauté sur l’occasion. En préparant ma petite intervention, j’ai eu l’idée de faire participer toute la bande à une toile.

Je me voyais déjà installer mon attirail au gros soleil sur l’Esplanade de la Place des Arts. Ouin ben, c’était oublier que Dame Nature peut faire sa capricieuse et maussade en nous envoyant tout plein d’eau sur la caboche… et sur la toile. Oh boy ! Une chance qu’on travaillait à l’acrylique.

Tous les participants ont été invités à faire leur marque sur le canevas qui était d’un jaune pétant au départ. Est-ce que l’enthousiasme était au rendez-vous ? Hummm…. Pas toujours !  Mais ils se sont prêtés au jeu de bonne grâce. Pour certains, c’était la toute première fois qu’ils tenaient un pinceau. Les consignes étaient simples : faire un trait avec la couleur de leur choix (jaune, bleu, rouge, blanc ou noir), n’importe où, n’importe quel sens, permission accordée de changer la toile de côté. Y’en a eu des coups de pinceaux, des rires, des « Beurk ! Ça coule !», des p’tits gênés qui se sont finalement approchés et que dire des dégoulinures avec la pluie ! La peinture n’avait vraiment pas le temps de sécher entre les groupes.

Comme de raison, fiez-vous sur moi pour oublier de prendre une photo de la toile après le passage des quelque 130 jeunes. Faut dire que 3 heures après le début de l’activité mes cheveux frisottaient, mon mascara coulait, les gouttes  d’eau ornaient mon joli nez…Il pleuvait toujours, la peinture voulait fuir le canevas. Et pour finir le plat, j’ai dû mettre la toile dans un sac pour la transporter.

Arrivée à la maison, j’ai eu peur d’ouvrir le sac. J’ai alors découvert que lui aussi a décidé de participer à l’activité en y laissant ses marques. Voici le résultat !

130 coups de pinceaux et beaucoup d'eau
130 coups de pinceaux et beaucoup d’eau

Ensuite, je me suis amusée à souligner ou estomper quelques traits au petit bonheur la chance…Et il est apparu ! Oui, oui, il est là à droite. Je lui cherche un nom…

Résultat final
Résultat final

Une belle expérience de partage entre quelques 130 jeunes ados et la «jeune» retraitée.

Le chef-d’œuvre fera partie d’un encan organisé par le Collège Letendre dans le cadre d’une levée de fonds pour le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Les Services Touristiques Guidatour c’est par ici
Les Fantômes du Vieux-Montréal se cachent par là 
Le Collège Letendre de Laval est ici

Bonne semaine sous le soleil !

Diane

Publicités

9 réflexions au sujet de « 130 artistes : 1 toile »

  1. wuauu c’est génial comme idée et le résultat est extraordinaire!
    Tu devrais l’appeller « 130 et un » ou « 130 et 1 pinceaux » cela va bien avec le nom de ton blog!
    Bravo pour cette excellente idée Diane

    J'aime

  2. Bonjour Diane,

    Sais-tu que je trouve le résultat très intéressant. C’est peut-être une nouvelle méthode d’approcher la peinture, sous la pluie. Après tout peut-être est-ce que le vaporisateur n’est pas suffisant, maintenant il faut apporter notre toile sous la douche.

    Belle réussite et bravo à toi pour ton implication.

    Bon weekend!

    Joanne

    J'aime

  3. Wow! Félicitations! Superbe expérience! Et j’adore le résultat final de la toile! C’est particulier car on dirait qu’on y voit un « fantôme » ou un personne historique dans le côté droit de la page! J’aime!!! Bravo!!! Si d’autres expériences surviennent comme celles-ci, j’aimerais tenter l’expérience!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s