Carnet de voyage (4)

De retour de séjour en Espagne, j’ai finalement réussi à me débarrasser des effets du décalage horaire. La valise est défaite, les laveuse et sécheuse ont bien fait leur boulot, bref l’atterrissage dans la vie normale s’est bien déroulé. L’heure est au retour sur mon carnet de voyage.

En fait, je devrais peut-être dire carnet de séjour, puisque je suis restée 28 jours au même hôtel. On ne peut qualifier cela de ‘voyage’. Je n’ai pas non plus découvert Torremolinos, puisque j’y ai séjourné 3 mois au printemps dernier.

Alors, qu’est-ce que j’ai fait de mes journées? Ah non! Pas de dessin à tous les jours, pourtant j’avais du temps en masse. Mais le sketching entrait en conflit avec mes marches en bord de mer (quoi de mieux que le bruit des vagues pour nous laver le cerveau) ou sur le Paseo Marítimo (quoi de mieux pour me sentir moins coupable de toutes les calories accumulées) ou avec ma pause-café ou avec l’heure de l’apéro ou avec le temps passé avec mes amis locaux… Olé! Et que dire de la lecture? Je me suis fixée l’objectif de lire en espagnol cette année. Bref, toutes les raisons sont bonnes pour procrastiner. Je ne suis vraiment pas le style de personne qui sort son calepin dès qu’elle a 3 minutes. Mais pour le repérage d’endroits à sketcher, je suis imbattable! J’ai des centaines de photos.

Il faut que je sois dans un état d’esprit bien particulier pour sketcher. En plus, je ne suis pas rapide : donc je prévois au moins 1 heure et plus pour chaque dessin. Et même, souvent, cela n’inclut pas le temps de mettre la couleur. Pas vite, pas vite la dame.

Je dois dire que l’architecture de Torremolinos n’est pas aussi belle que celle de Málaga ou autres villes d’Espagne. Il y a quand même quelques édifices qui ont attiré mon regard. Eh oui! j’en ai gardé en réserve pour mon prochain séjour.

Cliquez sur les photos, c’est mieux et vous aurez une mini description.

Le temps au resto est idéal pour remplir une page (je voyage seule). Ouin ben, gourmande comme je suis, je ne prends pas le temps de dessiner le plat : je saute dedans à fourchette déployée. Le dessin se fera d’après photo. Mais j’ai souvent le temps de dessiner la table et le verre de vin… Tchin-Tchin! Vous devinerez le El Gato Lounge est un de mes ‘spots’ préférés.

Je m’étais fixé comme objectif d’ajouter des personnages dans mes dessins urbains. Je me suis lancée… du travail à faire de ce côté? Oh que oui!

J’utilisais pour la première fois un carnet Moleskine, 8,5 x 5,5 pouces, papier aquarelle (très long pour le séchage).

Quant à mes aquarelles, c’est un joyeux mélange de Daniel Smith, Holbein, Winsor Newton, qualité professionnelle et quelques couleurs de Van Gogh reçues en cadeau.

Question de terminer mon carnet, j’ai bien l’intention d’y ajouter des sketchs d’après photos. Pas question que je laisse des pages vierges. Et vous? Vous faites quoi dans ce cas là?

Je vous souhaite une très belle saison des Fêtes! Diane

Parce qu’il faut bien…
Publicités

3 réflexions au sujet de « Carnet de voyage (4) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s