Sketching à Séville, Espagne (2)

«La lluvia en Sevilla es una maravilla» – la pluie à Séville est une merveille. Enfin, c’est ce que disent les Sévillans. En tout cas, j’ai eu l’occasion de voir cette ‘merveille’ à tous les jours pendant mon séjour à Séville il y a déjà deux semaines.

Cela ne m’a pas empêchée de participer aux ateliers organisés par les sketchers de cette magnifique Séville. (Lire mon billet Sketching à Séville en cliquant ici)

Il me restait le dimanche et le lundi matin pour tenter de mettre en pratique ce que j’avais appris au cours des ateliers.

Dimanche matin : crotte il ‘mouille à boire debout’!… C’est pas grave, je me réfugie dans un Starbucks et en avant pour un petit déjeuner café sur le bord de la fenêtre pour un premier sketch.

Séville sous la pluie

La vue que j’avais… enfin, bref, une partie du temps. Vive les joies du dessin sur place. On a toujours des surprises.

Vive le dessin sur place

Note à moi-même : toujours appliquer l’aquarelle sur les lieux. C’est vraiment pas une bonne idée de le faire une semaine et demi plus tard.

Calle de la Constitucion

Enfin, il pleut moins. Armée de mon parapluie, je repars vagabonder dans la ville. Tiens! le mercado de Triana. J’adore les marchés. Bon, mettons que le dimanche matin, c’est assez tranquille, je dirais même mort. Sauf que… wow! Avez-vous vu ces choux à la crème? Comment résister? Je l’ai trouvé long mon sketch, j’avais tellement hâte de déguster. Miam! Miam! Au citron et aux pistaches.

Manu Jara & Cia
Miam Miam !

Oh! les nuages sont partis ailleurs amenant la pluie avec eux. Je peux m’installer tranquillement pour faire un sketch de la Torre de Oro, à partir de l’autre rive du Guadalquivir. J’trouve ça tellement beau comme nom, le Guadalquivir… ça sonne exotique, non?

Torre de Oro

Sketcher et marcher, c’est bien connu, ça ouvre l’appétit. Je me suis payée toute une traite pour le lunch, et ce, à l’heure normale espagnole vers 15h00. Oubliez le sketch, je dégustais mes calamars, le saumon sauce à l’orange et bien sûr, le vino Verdejo.

Aweye Diane! Fait beau, c’est l’temps d’aller sur la très belle Plaza de España. Belle n’est pas vraiment le mot : elle est tout à fait exceptionnelle! Mais quelle idée aies-je donc eu de tenter un sketch là… j’vois toujours ben grand!

Je me suis finalement résolue à sketcher que la tour nord. Quand vais-je apprendre à en mettre moins dans mon dessin… Juste la tour aurait été OK… je me suis perdue dans mes lignes et perspective des bâtiments adjacents. Faut quand même pas me plaindre, il faisait beau… sauf que… j’ai été passablement arrosée par l’eau de la fontaine centrale… cré vent va! Il s’est bien amusé à mes dépens. (j’ai également ajouté la couleur à mon retour à Torremolinos).

Tour Nord de Plaza de Espana

Les rotules en compote et le sourire fendu jusqu’aux oreilles, je suis revenue dans mon quartier pour une petite pause dans ma mini chambre. Ça beau être une merveille la pluie à Séville, ça rend les chambres bien humides…

Lundi matin…Rebelotte!!! pour la pluie… Cette fois, c’est au café Bodeguita de Sierpes que je me réfugie pour un café et des toasts aux tomates abondamment arrosées d’huile d’olive! Un vrai p’tit déj local.

Bodeguita de Sierpes

Une petite percée de soleil, j’ai juste eu le temps de dessiner une des colonnes de la Alameda de Hercules… mais pôvre Hercule, on dirait qu’il a pris un coup la veille… y’a pas l’air bien solide.

Alameda de Hercules

Et comme j’ai toujours de brillantes idées : je me réservais un lunch à la gare pour en profiter pour dessiner les personnes en mouvement, question de mettre en pratique l’atelier de la veille…. Ben voyons donc!!! J’ai eu de la difficulté à dessiner les personnes qui magasinent bien tranquillement et je me lance dans une gare où tous sont pressés. Combien de personnes aies-je réussi à dessiner? Z-É-R-O!!!

C’est quand même les yeux pétillants de bonheur que j’ai repris le train pour Málaga et Torremolinos.

Ah oui! En prime lors de mon souper au restaurant La Moderna à Séville, j’avais le plus beau des napperons. Dommage que le nom de l’artiste n’y apparaisse pas. Ce napperon tombait pile dans le thème de ma fin de semaine : la perspective.

 

Artiste inconnu. Napperon de La Moderna

 

À bientôt pour les sketchs de Torremolinos.

Hasta luego amigos! Diane

Publicités

7 réflexions au sujet de « Sketching à Séville, Espagne (2) »

  1. En plus de trouver tes sketchs vraiment beau, surtout la Tour Nord de Plaza de Espana, tu m’as fait saliver avec tes camars et ton saumon! On prend des cours d’espagnol; on pourra donc aller faire un tour dans ce coin un jour… Au plaisir!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s