30 jours, 30 toiles : Annie a relevé son défi !

Qui est assez fou pour se lancer un tel défi ? Peindre 30 toiles en 30 jours consécutifs. Curieuse comme je suis, je n’ai pu résister à la tentation d’écrire un mot à Annie Duranceau. J’avais une idée derrière la tête. Elle serait ma première rencontre dans le cadre de mon projet ‘Portraits d’Artistes’.

Notre premier contact a eu lieu à la cafétéria de l’Hôpital Notre-Dame. Humm… pas certaine que ce soit le meilleur endroit pour une petite entrevue. Il fait un temps magnifique. Exit pour aller dans le Parc Lafontaine. Jolie femme de 40 ans, Annie a les yeux pétillants, le sourire facile et la parole coulante…. Oh boy ! Ça coule en masse. Ce n’est pas avec elle que je devrai sortir ma liste de questions. Les réponses surgissent dans un flot continu. Je n’ai même pas le temps de prendre des notes.

Annie134

Pourquoi 30 toiles en 30 jours ?

Annie a commencé à peindre il y a à peine 4 ans. Elle s’est tout à coup retrouvée avec du temps libre. Au fil du temps, la peinture s’est développée en passion – en fait, c’est encore plus qu’une passion : la peinture lui est vitale!

Vitale pour son état d’esprit, pour calmer le tumulte dans sa tête, pour laisser libre cours à ses émotions, les émotions brutes, profondes, celles qui viennent des tripes sans passer par le filtre du cerveau et aussi…. beaucoup pour se réaliser.

La peinture pour elle, c’est une bouée de sauvetage à laquelle elle s’accroche pour combler le trou creusé par son changement de vie radical depuis qu’elle a quitté ses emplois d’enseignante en techniques de l’éducation à l’enfance et chez Bureau Coordonnateur d’un CPE ansi que les nombreux comités sur lesquels elle siégeait. C’est sa nouvelle job ça : s’occuper d’elle, faire ce qu’elle veut réellement, grappiller chaque instant et les transformer en petits moments de bonheur entre chacune de ses visites à l’hôpital où elle est suivie pour un traitement expérimental de chimiothérapie.

Oui, Annie partage son corps avec un cancer des ovaires, cancer pour lequel actuellement, il n’y a aucune cure et qui est considéré comme l’un des plus meurtriers chez les femmes.

Dans ma naïveté, je pensais faire porter notre discussion uniquement sur le volet peinture et le défi 30 jours, 30 toiles. Mais l’un de va pas sans l’autre, le cancer a été le déclencheur de la peinture et du défi.

Annie s’est elle-même lancée ce défi : aucune règle, sauf celle de produire une toile chaque jour et de la ‘poster’ sur Facebook avant minuit.

Pas de format, pas de médium, pas de sujet imposé. La liberté totale ! Tellement libre qu’elle n’avait absolument aucun plan, tout se décidait au jour le jour.

Parfois, l’inspiration était au rendez-vous… parfois moins. Il fallait qu’elle se creuse le ciboulot pour trouver un sujet… surtout au retour d’une journée à courir les hôpitaux. La vie continuait… le train-train quotidien… et il fallait bien sûr penser à ses 3 hommes, son conjoint Stéphane et ses deux adolescents Samuel et Gabriel, sans compter ses amours sur 4 pattes.

 

Dans quoi me suis-je embarquée ?Jour_16

C’est la question qui nous ‘poppe’ toujours dans la tête à différents moments de nos vies. Annie se l’est posée à quelques reprises durant ce fameux mois de septembre. Mais elle est tenace et surtout orgueilleuse ! Pas question de perdre la face : elle s’était engagée à publier sur Facebook.

Avec le soutien de sa famille, celui inconditionnel de quelques très bonnes amies, les mots d’encouragement de ses nouveaux fans Facebook et les nombreux clics ‘j’aime’ qui lui remontaient le moral, Annie a persévéré, le temps a passé, les toiles sont nées et le défi s’est finalement réalisé.

Une toile l’a fait pleurer?

Oh oui ! Celle qui est sortie des profondeurs de ses tripes. Celle du jour 13. Celle qui mesure 40 pouces par 60 pouces. Celle qui a sucé toutes ses énergies.  Au départ, elle devait représenter une femme âgée… mais c’est une jeune femme qui s’est manifestée… Est-ce elle ? Plusieurs disent qu’elle lui ressemble… Peut-être…  En tout cas, c’est probablement son essence et une partie de son âme…  Peu importe, une certaine émotion s’empare de nous quand on la regarde.

Même si cette œuvre a fait pleurer Annie ou peut-être à cause de ça : c’est sa toile préférée, la plus significative.

Jour_13

Une toile l’a fait rire?

Oh que oui ! Celle du jour 25, publiée à minuit moins 5. Oui, oui, le p’tit mouton noir là, celui qui devait être protégé par sa maman à l’arrière plan… celle où Annie a indiqué au moment de la publication qu’il lui faudrait bien encore 3 jours pour la compléter. D’ailleurs, Annie n’a jamais promis de chef-d’œuvre, juste des toiles. C’est son mari qui a déclenché le fou-rire libérateur en mentionnant que le mouton ressemblait plutôt à un boxer. Bon, on admet que ce n’est pas un commentaire très flatteur de la part de Stéphane mais on va lui pardonner parce qu’après tout, il s’est démené pour qu’Annie ait son espace bien à elle, son atelier où elle peut s’éclater et même sploutcher la peinture par terre si ça lui chante.

Jour 25

 Son inspiration : « Les mères naissent en même temps que leurs enfants. »

On peut se demander pourquoi Annie s’astreint à suivre un protocole très rigide (son traitement de chimio par la bouche étant à l’état expérimental),  à remplir des tonnes de statistiques, à noter tout changement survenu, à courir les hôpitaux de Montréal quelques fois par semaine, même en sachant qu’il n’y a pas de guérison du cancer des ovaires. Parce que ‘tout à coup que mon corps réagirait très positivement, tout à coup que ce serait au-delà des espérances du personnel médical, tout à coup…’

Il y a un espoir… un filet d’espoir… et c’est bien assez pour Annie qui dévore la vie…. pour elle qui, même si elle le disait souvent avant,  comprend maintenant vraiment le sens et l’importance de ‘vivre le moment présent’

La vie d’Annie continue, partagée entre les traitements de chimio, les suivis à l’hôpital, la vie de famille et la suite du projet 30 jours, 30 toiles : une exposition solo à St-Jérôme.

Le 6 novembre, ce sera la fête à St-Jérôme au Resto-Pub Le Cerbère :

Vernissage, party de famille et d’amis. Vous êtes tous invités. Les toiles d’Annie seront en vente lors d’un encan silencieux. Pour agrémenter la soirée la musique du Popop Band et DJ Neil et des prix de présence, dont un cours de conduite préventive sur glace. Il y aura tirage d’une œuvre d’Annie dont les profits seront versés au Dr Diane Provencher du Centre de Recherche du cancer de l’ovaire de Montréal (CRCHUM) , cause qui tient évidemment très à cœur à Annie, qui d’ailleurs n’en est pas à sa première exposition ni levée de fonds.

Ma rencontre avec cette boule d’énergie, hyperactive, verbomoteur et passionnée qu’est Annie a été une des plus belles de ma vie.

Je pense que quelque part dans le grand plan de l’univers, Annie et moi avons été tissées avec les mêmes fils invisibles et ces fils se sont tendus jusqu’à ce que l’on connecte par un bel après-midi d’automne assises dans le Parc Lafontaine, elle sortant de l’hôpital Notre-Dame et moi d’un cours de peinture.

Donnez-vous le temps et laissez les émotions suscitées par les toiles d’Annie envahir votre cerveau, vos tripes et votre cœur. Vous pouvez communiquer avec Annie pour avoir l’info concernant votre don.

https://www.facebook.com/anniedcreation?fref=ts

Vernissage : 6 novembre 2014,  à compter de 18h au Resto-Pub Le Cerbère, 313 rue St-Georges, St-Jérôme.

http://lecerbere.com//

Vous ne pouvez assister au vernissage? Il y a possibilité de faire un don pour la cause d’Annie en ligne via le lien suivant Centre de Recherche du CHUM. SVP indiquez clairement dans le formulaire que votre don est pour LA RECHERCHE SUR LE CANCER DE L’OVAIRE EXCLUSIVEMENT.

http://crchum.chumontreal.qc.ca/donnez-pour-la-recherche

Et moi …. ma toile préférée?  Celle du Jour 3 La voici :

Jour_03 modifié

Publicités

10 réflexions au sujet de « 30 jours, 30 toiles : Annie a relevé son défi ! »

  1. Diane , on ne se connait pas , je suis une amie d’Annie, deux de ses toiles habitent mon espace quotidien….ton portrait est si vrai et si touchant à lire…. Merci pour ce si beau texte!

    J'aime

    1. Denise, cela a été un vrai plaisir de rencontrer Annie. Le contact a été facile et très agréable. Nous aurons peut-être l’occasion de nous croiser le soir du vernissage. C’est dans mes plans d’y assister.

      J'aime

  2. Merci Diane de partager avec nous,ta rencontre merveilleuse avec Anne!

    Je suis émerveillée devant les tableaux d’Anne et admirative que ce don soit relié à son combat contre sa maladie!Anne est un être de Lumière qui positive et qui redonne l’espoir à Elle-même et aux autres!Je lui souhaite Bon Courage et un grand soleil pour guérir!
    Bravo à Elle!
    Je vais voir son lien!Ces peintures sont très belles,spontanées!
    A vous deux!Bon émerveillement en peignant,et à Toi Diane!Bonne Nuit et Gros bisous!
    Oui,vous étiez faîtes pour vours rencontrer!C’est formidable cela!Mes Amitiés à Anne!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s