Le rouge et le pinceau

J’aime écrire. Ah ça ! c’est pas une grande nouvelle !  Une chance…  parce que me voici avec un blogue. J’ai suivi quelques ateliers d’écriture créative dont un avec Céline Vangheluwe, aux Ateliers C dans le quartier Villeray. C’était à l’été 2013 quelques mois après ma rencontre avec la peinture.

Je devais composer un texte dans le cadre d’un exercice dirigé. Céline nous a donné les débuts de phrases, indiqués en italique dans le texte.

En ce petit épisode d’insomnie, pourquoi ne pas partager ?

Toi, je t’aimais !… J’ai frissonné quand j’ai vu tes cheveux épais et bien enlignés. Tu devais sortir de chez le coiffeur, aucun poil rebelle qui aurait pu te donner un air de gamin ébouriffé. Je t’aimais pour ta droiture, parce que tu étais très élancé et que de toi émanait une certaine élégance. J’ai tout de suite su que j’aimerais être caressée par toi.

1-Le rouge et le pinceau

Et puis, de toi, j’ai tout aimé… La fois où tu  m’as emmenée valser sur cette toile blanche. Nous y étions comme deux explorateurs qui foulaient une terre encore inconnue. J’ai aimé voir les empreintes laissées par nos pas. J’ai aimé la fois où tu m’as présentée à ce soleil : le Jaune. Quelle belle découverte ! Une amitié est alors née entre Jaune et moi. À l’occasion, nous sommes devenus inséparables et nous formions une autre entité que nous avons surnommée Orange. Mais par dessus tout, j’aimais quand nous étions seuls et que tu t’imprégnais totalement de ma présence. Quand chacune de tes fibres me réclamait. Je me sentais alors happée dans un tourbillon et nous partions nous étendre sous les arbres ou nous cacher dans une valise. À quelques reprises, nous avons tenté l’aventure de l’eau bleue et claire – mais nous avons été repoussés comme de vulgaires intrus. Ce que nous avons pu rire à ce moment ! Nous en avons profité pour aller nous sécher près d’un feu, qui lui, n’a pas peur du rouge.

 Et puis, bien sûr, j’ai détesté … quand tu m’as mise de côté pour aller danser avec Bleu. Ensemble vous êtes allés voyager dans le ciel. Vous avez exploré les lacs, les rivières et les mers. J’en étais verte de jalousie. Ta présence me manquait et je m’ennuyais dans cette boîte aux fortes odeurs de térébenthine. J’ai détesté que tu me laisse seule en compagnie de tes amies les brosses aux cheveux drus et rugueux. Ta douceur me manquait cruellement. Et la fois où tu m’as présentée à Noir, où tu m’as obligée à me frotter à lui… Autant j’avais aimé Jaune, autant j’ai abhorré Noir.

Je n’aimais pas non plus quand tu me revenais imprégné des odeurs d’alcool. Je sais, je sais, tu devais bien prendre un bain à l’occasion, mais au moins, par déférence, tu aurais pu changer de savon. Tu savais pertinemment que cette odeur m’intoxiquait.

Aujourd’hui, quand j’y pense… nous formons une bonne équipe. Nous avons vieilli, tu as perdu quelques cheveux mais je m’enflamme toujours quand tu te pointe. Je sais que tu n’es pas vraiment maître de tes allées et venues. J’ai fini par me rendre à cette évidence : une main étrangère décide de tes amis et de tes fréquentations, des endroits que tu visite bref, de ton sort.

Mais lors de nos rencontres, nous partons toujours pour une aventure passionnée : le velours, les fleurs, les coeurs, les éclaboussures de feu d’artifice et nous alimentons les flammes du feu.

******

Pour information sur les ateliers d’écriture créative de Céline:  vengelove@yahoo.fr

Quant aux Ateliers C,  ils proposent une variété de cours en arts visuels pour les adultes, les jeunes et les enfants. http://les-ateliers-c.com/

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le rouge et le pinceau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s